Les actualités

manjula_wediwardenasiteManjula Wediwardena est de retour avec une nouvelle exposition présentée à la médiathèque du 8 septembre au 10 octobre 2015. A travers une trentaine de photographies accompagnées de poèmes, le journaliste et écrivain Sri Lankais nous raconte son exil en France depuis 2011. Son combat pour la minorité tamoule lui a valu des menaces sur sa vie et sur celle de sa famille et l’a obligé à fuir le pays pour continuer son combat pour les valeurs démocratiques qu’il n’a jamais cessé de défendre. Arrivé à Nantua il y a quelques années de cela, il a été chaleureusement accueilli par la population de la commune qui n’a cessé de reconnaître en lui ses talents d’artiste, de poète et d’écrivain. Ses photos sur la ville du haut Bugey lui ont valu de nombreuses marques d’affection tant ses clichés et ses images attirent l’attention et le regard .

La médiathèque de Nantua l’accueille une nouvelle fois pour un travail sur les ombres et  la lumière. Chaque photo est soulignée par un texte où l’harmonie des mots se conjugue avec la beauté du cliché. On y retrouve des coins inédits du bord du lac et toute une philosophie sur la vie, le souvenir, la beauté éphémère ou la nature environnante. Si la photo peut parfois surprendre, les mots qui l’accompagnent donnent une approche de la touche personnelle de l’artiste. La poésie des textes renvoie à un imaginaire que l’on met en scène au travers des clichés. C’est une exposition intimiste, pleine de douceur et de beauté à l’image de cet artiste : Manjula Wediwardena… Ou l’histoire d’un migrant arrivé à Nantua il y a quelques années de cela…