Les actualités

En cette année 2015, la Municipalité et les commerçants de Nantua ont offert  12  espaces d’expression à un artiste ou à un collectif d’artistes. Trop de vitrines de Nantua sont en effet  inoccupées, grises et la Mairie a décidé de donner un coup de pouce à l’embellissement de son centre ville. 12 vitrines ont été sélectionnées dans le centre-ville pour permettre à un artiste choisi par un jury, de décorer celles-ci autour d’une thématique définie.

Le choix du décor a été arrêté par la Municipalité autour de l’univers de Jean-Louis Aubert. Cette thématique est en effet le fil conducteur d’une des animations proposées par la Ville à l’occasion du futur anniversaire de la star née à Nantua le 12 avril et qui fêtera cette année ses 60 ans. L’artiste contacté, a donné son accord à ce projet et a écrit récemment au Maire de la Ville pour lui dire son enthousiasme et sa joie d’être associé à cette initiative. Secrètement les élus espèrent que ce dernier sera présent pour le dévoilement de ce travail artistique prochainement. Une bourse de 4 000 Euros a été arrêtée pour ce concours ainsi qu’une dotation pour frais techniques de 4 000 Euros.

Le cahier des charges a retenu plusieurs critères dont notamment la visibilité et la contemporanéité. Pour le plasticien, le photographe, le graffeur, le dessinateur de BD, le scénographe, etc… intéressé par le grand format (une ville), par l’idée de poser l’empreinte d’une oeuvre en zone urbaine, le concours proposé est un défi … et soulève plusieurs questions passionnantes :
•­Les habitants arriveront­-ils à trouver un intérêt au travail proposé, à se reconnaître dans cette intervention ?
•Son travail aura-t-il pour objectif prioritaire de créer le buzz, de permettre que le nom de Nantua soit cité dans les médias ou de démarrer une mutation de la ville ?
•Quelque chose d’interactif est- il possible ?
•Cohérence, liens et références esthétiques ?
•Tenue du projet dans la durée (installation de près d’une année) ? …

C’est à ces questions ­ et d’autres plus matérielles
•­choix d’une technique appropriée,
•coûts à maîtriser,
•contraintes techniques : absence d’électricité à l’intérieur des locaux,
•obligation de n’utiliser que la surface vitrée des locaux

… que l’artiste (ou le collectif) devra répondre en participant à ce premier concours d’art urbain proposé par la Ville de Nantua.

Le jury est composé de quatre élus de la ville, de deux artistes locaux reconnus et de quatre personnalités locales ayant manifesté leur intérêt pour l’embellissement de la cité catholarde. 27 artistes venant de toute la France entière ont déposé leur dossier. Le jury a bien tenu à préciser qu’il privilégiera les créations contemporaines, à « haute visibilité ».

Le lauréat sera connu cette semaine. À suivre…..