Les actualités

DSC_0127

Estelle DUFAYET nouvelle adjointe aux finances de la ville de Nantua

Le budget 2014 de la commune de Nantua a été voté à la majorité par  la nouvelle municipalité en place. Le premier magistrat de la ville Jean- Pierre Carminati a expliqué dans une approche très pédagogique toute la difficulté de boucler cet exercice financier pour la commune. La ville de Nantua en effet dû jongler  avec de très mauvaises surprises venant tout d’abord de la dotation globale de l’État. Celle-ci a été amputée de manière directive de la somme de 30 000 € pour l’année 2014. Ajoutez à cela un fonds de péréquation (toujours de l’État) qui soustrait une somme de 36 000 € cette année à la commune de Nantua ( aux fins d’aider  les villes les plus en difficultés… !!!!) plus une somme de 50 000 € pour l’aménagement des nouveaux rythmes scolaires , plus une augmentation de 2,5 % des taxes patronales (soit là encore  35 000 €), et c’est une somme totale de 150 000 € qui est amputée quasiment de manière instantanée au budget général de la commune pour l’année à venir.

Il a donc fallu au maire et à son équipe une imagination et une patience de tous les instants pour pouvoir équilibrer le budget primitif 2014 avec une nouvelle fois encore le pari de ne pas augmenter les impôts et les taxes locales. C’est la septième année que l’équipe de Jean-Pierre Carminati  bloque au même niveau les impôts directs de la commune et cette année encore ceux-ci n’augmenteront pas. Les investissements restent soutenus sur une hauteur de plus de 1,5 millions d’euros et le prochain chantier de l’aménagement de la rue du collège va bientôt démarrer avec l’optique toujours maintenue de régénérer le centre-ville de la commune. L’opération «  aide à la rénovation des façades » est de nouveau lancée avec un soutien financier de la commune plafonnée à 30 % du montant total du devis des travaux. Enfin l’achat de l’ancienne gare a pu être finalisée grace au soutien de l’EPF (Etablissement Public Foncier)

Le maire a conclu ce premier conseil municipal opérationnel de la mandature par son désir de mener à bien toutes les orientations de la campagne municipale avec un respect et une écoute de tous les instants des situations  des habitants de sa ville.