Les actualités

001 C’est devant une salle comble que le maire de Nantua Jean-Pierre Carminati a présenté les voeux pour la dernière fois de son mandat. Le premier magistrat de la ville a parlé de l’année 2013 comme d’une année charnière où le rythme de travail ne s’est pas ralenti, bien au contraire. La plupart des gros projets se sont concrétisés, de l’aménagement de la Place d’Armes et de la Rue du Collège, en passant par le lotissement la Fontaine saint-Amand ou des abords du lac qui ont vu la deuxième tranche des travaux se terminer, le lancement du nouvel office de tourisme par la CCLN et la liaison paysagère lac ville ; c’est une ville en profonde mutation qui est en train de se redessiner.

Un accent tout particulier a été mis dans les mouvements positifs que la villa a mis en place en termes de santé et de moyens affectés au soin médical. Quatre médecins officient aujourd’hui à Nantua. Un nouveau praticien est aussi arrivé à la maison retraite. Les travaux de la future maison de santé ont démarré et de nombreuses professions paramédicales sont en train de s’installer. Infirmière, ostéopathe, psychologue… C’est tout un maillage de santé publique qui est en train de voir le jour dans ces nouveaux locaux. Un nouveau centre de planification familiale a vu aussi le jour et la Croix-Rouge vient tenir des permanences pour les personnes les plus démunies.

Le maire a salué aussi tout le mouvement apporté à la ville par les bénévoles associatifs . Plus de 45 associations apportent par le choix qu’elles offrent de quoi occuper toutes les tranches de la population. le don du sang, les restos du cœur, le cinéma, la bibliothèque, le marché de Noël, … Ce sont tous des personnalités dévouées sur lesquelles le maire a dit pouvoir compter. Leur engagement constitue une formidable richesse pour la commune, ses habitants, les jeunes et les anciens.

Le maire a rappelé aussi que la ville était en mouvement dans ses écoles. Les enfants ne sont pas faciles, le métier d’enseignant ne l’est pas non plus. Les prochains rythmes scolaires sont un vrai défi que la commune va devoir relever sans moyens supplémentaires de l’Etat. « Ce sont là aussi des forces vives qui arrivent et C’est cette jeunesse qui nous motive à investir, à créer, à nous projeter dans des projets d’avenir pour notre ville et notre territoire. 650 scolaires viennent étudier chaque jour sur notre territoire. Ce chiffre là mérite toute notre implication » a expliqué Jean-Pierre Carminati.

Ce dernier a rappelé aussi que la ville se portait bien en terme de sécurité. Avec un remerciement appuyé aux pompiers et aux gendarmes pour leur professionnalisme, leur calme et le sentiment de sécurité qu’ils génèrent à chacune de leurs interventions. . Des mots chaleureux ont été prononcés à l’égard du personnel communal qui œuvre de son mieux au bénéfice de la collectivité, secrétariat (en attente d’aménagement de nouveaux locaux), personnel technique, personnel d’entretien des locaux communaux, personnel de la médiathèque, des écoles, du centre Malraux… « Des illuminations de la ville au fleurissement de nos quartiers, des services de l’état-civil au service de l’urbanisme, de la médiathèque au cinéma, tous les salariés de la commune se sont mis au diapason de ce mieux vivre ensemble à Nantua, créneau de travail de la municipalité » a tenu à préciser Jean-Pierre Carminati.

Dans toute les différentes énumérations liées aux travaux ou aux installations dans la ville un élément lui a particulièrement fait chaud au cœur, c’est celui du retour de la fabrication des quenelles à Nantua puisqu’en février de cette nouvelle année, l’inauguration route de Genève des futurs locaux de M. Caldonietto verront les quenelles de nouveau se fabriquer dans la cité catholarde.

L’intercommunalité a été aussi au cœur des différents discours des personnalités présentes et. À ce titre, un hommage appuyé à été rendu à Bruno Pellegrini le président de l’ancienne communauté de communes du lac de Nantua qui pendant des années à porter sur le territoire des projets qui ont irradié sur l’ensemble de la ville de Nantua. De la réfection du tribunal de Nantua aux aménagements du bord du lac, du cinéma ou aux différents projets sociaux ou liés à la petite enfance, c’est une multitude d’actions et de travaux qui ont été portés, souvent dans l’ombre par Bruno Pellegrini. Le maire de Port a reçu durant cette cérémonie le témoignage de la profonde gratitude face des élus Nantuatiens pour toute l’énergie déployée pour avoir fait vivre en harmonie la communauté de communes du lac de Nantua.

Le discours du maire s’est terminé par des explications sur le grand chantier de la restructuration de la maison de retraite : après la défection de l’Agence Régionale de Santé, autorité de tutelle du centre hospitalier du Haut Bugey notamment en matière financière, la mairie a relancé ce projet auprès d’un organisme privé pour rendre ce dossier opérationnel et financièrement viable. La Semcoda a pris le relais des services de l’État et les prochains mois à venir verront enfin la réhabilitation tant attendue se concrétiser. La cérémonie des vœux s’est terminée par la remise de la médaille de la ville à Franco de Simone et à Guy Berrod. Deux personnalités attachantes et incontournables de la cité catholarde.